Sélectionner une page

Les matériaux utilisés pour la construction des stands sont essentiellement au nombre de trois : l’acier, l’aluminium et le titane. Les plus répandues d’entre elles sont certainement les deux premières, car le titane est un matériau coûteux et difficile à travailler, de sorte que les quelques exemples disponibles sur le marché sont chers.

Au contraire, les modèles en acier et en aluminium sont très courants : alors que les premiers, qui se distinguent immédiatement par leur structure tubulaire, offrent un certain avantage économique, les seconds, qui ont généralement une structure mixte en tubes de section ronde/rectangulaire/carrée et en éléments découpés au laser, présentent un poids très faible et une conception plus précise.
QUELS TRÉTEAUX ACHETER

Mon conseil est d’acheter les chevalets en fonction de vos besoins actuels, mais sans négliger l’avenir. Prévoyez-vous de ne pas aller au-delà de simples vidanges d’huile, du nettoyage / de la lubrification de la transmission et du remplacement des pneus ? Alors une paire de supports traditionnels en acier vous conviendra.

Prévoyez-vous de remplacer périodiquement l’huile de fourche ? Il est préférable de combiner la béquille arrière avec une béquille avant sous le tableau de bord ou, alternativement, une béquille à pivot traversant.

En ce qui concerne les gammes de prix, le marché propose des produits pour tous les budgets, à partir d’environ 30 € pour une béquille arrière en acier sans barres de renforcement, mais vous pouvez même dépasser 300 € pour un produit en titane. Mon conseil est de ne pas descendre en dessous de 50/60 € (100 € pour un stand avant) pour chaque stand, afin que vous puissiez ramener chez vous un produit bien fait, robuste et durable.

J’espère que l’article vous a été utile, dans ce cas je vous invite, comme toujours, à en laisser un exemplaire et à le partager dans vos pages “”sociales””